Comité 05
A.M.I.E. comité 05 – Haïti

Parrainages d’enfants dont les parrains ou les marraines sont d’expression néerlandaise.

Marleen Van Oudenhove-Lanckman
Domeinstraat, 69A
3010 Kessel-Lo

Tel. 016/35.50.77
marleenlanckman@hotmail.com
BE46 0000 2467 0736/ BIC BPOTBEB

Historique :

L’AMIE a été créé le 17-01-1980. Rapidement des parrainages ont vu le jour en Haïti.

Ce pays, est jusqu'à ce jour, un des plus pauvres pays dans le monde.

Le but de l’AMIE, dès le début, a été de donner à des enfants la possibilité d’aller à l’école.

En 1981, un enfant Haïtien parrainé, résumait la situation, en disant : « Beaucoup d’enfants dans mon pays, connaissent une extrême misère et souffrent de la faim. Ils ne peuvent pas aller à l’école. Un de nos poètes disait : « Ce sont des enfants qui n’ont jamais été des enfants ». « Chaque soir je prie le Seigneur pour qu’il leur donne un parrain ou une marraine »

En 2012, les paroles de cet enfant parrainé sont toujours d’actualité.


Fonctionnement du comité :

But : aider un enfant à faire des études primaires et secondaires, à s’épanouir dans son milieu familial et lui donner la possibilité de bâtir un avenir meilleur.

Actuellement, la partie Néerlandophone compte 65 parrainages. Les résultats scolaires sont satisfaisants : environ 90% des élèvent réussissent leurs examens.

Coût : le parrain ou la marraine s’engage à payer 300,00 eur/an. Les allocations suffisent à payer les études (inscription, matériel scolaire, uniforme, transport etc..).

Ce qui reste, éventuellement, aide la famille à mieux se nourrir, à payer des médicaments.

Au début d’un parrainage, le parrain ou la marraine reçoit un dossier complet de l’enfant et une photo.

Contrôle :

Les allocations de parrainages sont envoyées tous les deux mois en Haïti pour réduire les frais de banque. Ces paiements sont accompagnés par :

  • une lettre explicative concernant des modifications éventuelles (un nouveau parrainage ou la fin d’un parrainage, un changement d’adresse d’un parrain ou d’une marraine)

  • un « detail of payment » comportant le montant de la période écoulée. Ce document est signé et daté par le ou la responsable qui reçoit l’argent de la banque ; ce dernier est renvoyé au comité responsable pour contrôle.

  • Une liste des enfants parrainés à qui l’argent est destiné et pour chacun d’eux, le nom du parrain ou de la marraine qui paye les allocations de parrainage.

  • Une liste des enfants parrainés à signer par l’enfant ou par un parent, à la réception des allocations de parrainage avec la somme reçue et la date de la réception de celle-ci. Cette liste complétée est renvoyée au comité responsable, pour contrôle.

  • La liste des enfants avec leurs résultats scolaires est envoyée à la fin de l’année scolaire au comité responsable ; cette liste est la preuve que l’enfant va à l’école.

Le parrain /et ou la marraine a également la possibilité d’aller rendre visite à l’enfant et de profiter de l’occasion pour lui poser des questions si il souhaite plus d’informations. Cela arrive rarement. La plupart du temps ces questions sont posées par le comité responsable via e-mail. Le parrain /et ou la marraine a également la possibilité de demander des informations concernant l’enfant par e-mail au responsable sur place en Haïti.

Il y a trois responsables sur place en Haïti pour les parrainages : à Port-au-Prince, à Hinche et à Bois-de-Laurence.

Motivation :

Je me suis engagée dans l’AMIE comme responsable pour des parrainages en Haïti parce que j’ai trouvé qu’un engagement pour un pays en voie de développement était très important et que cela valait la peine de s’y investir. J’ai fait le choix de l’AMIE , association à petite échelle mais surtout par le fait que l’intégralité des allocations de parrainage est envoyée à l’enfant. Les frais généraux de l’AMIE sont minimes parce que la plupart des frais sont pris en charge par les bénévoles, j’estime que c’est très important .

Un pays en voie de développement ne peut qu’aller de l’avant si on donne aux enfants la possibilité d’aller à l’école. Pouvoir y participer procure une grande satisfaction.

Marleen Lanckman