Témoignages
A mon parrain....

“ Cette simple lettre pour vous afin d’exprimer ma plus profonde gratitude. Je voulais vous informer que je serai la meilleure étudiante afin d’améliorer encore mes résultats. Je ferai un maximum d’efforts pour vous montrer que je veux réussir mes études afin d’aider ma famille en retour. Ces études sont très importantes pour moi car j’aurai un bon travail un jour et je gagnerai ma vie. Si cela arrive un jour, je m’engage à aider aussi d’autres enfants dans leurs études.” Genaline, 20 ans, Bachelière universitaire en Sciences de la Nutrition et de la Diététique "

Genaline, 20 ans, Bachelière universitaire en Sciences de la Nutrition et de la Diététique

˄ Retour en haut

 

“ C’est ma première lettre depuis que j’ai été diplômée et je suis très fière de vous annoncer que j’enseigne déjà à l’Ecole Sainte Elisabeth de Manille. J’y enseigne en 1ère et 2ème année les sciences sociales. En plus de cette tâche, je suis également titulaire d’une classe. C’est très passionnant, mais aussi réellement éprouvant car c’est mon premier emploi de professeur. C’est un beau défi que je crois pouvoir relever vu ma réussite à l’Université. Je ne vous remercierai jamais assez de votre aide tout au long de ces années d’étude.”

Mary Joy, 23 ans, Master universitaire en Sciences Sociales

˄ Retour en haut

 

“Pour suivre les cours à l’Université, j’ai dû quitter ma famille restée en province. Je suis donc arrivée à Manille, vivant chez ma tante mais je dois l’aider pour payer le loyer. Le travail en classe me plaît beaucoup et je participe à toutes les activités pour obtenir de bons résultats. Pendant mon temps libre, j’aide aussi Madame Babes à la Fondation Kaïbigan ( A.M.I.E. aux Philippines). Quand je retournerai à la maison, je serai tellement heureuse et fière de leur annoncer votre aide. La dernière fois, j’ai participé à la fête de notre province en pouvant défiler en rue. Les filles sont habillées de belles robes et les garçons de “barongs” (vêtements de fête, souvent transparents). Ici, je porte l’uniforme de l’université. J’ai hâte de revoir ma famille mais je fais de mon mieux pour réussir.”

Kryssa, 17 ans, Bachelière universitaire en Informatique

˄ Retour en haut

 

“ Je suis si honoré d’avoir été désigné ‘Etudiant du Gouvernement’ à l’Université et d’avoir obtenu les meilleurs points, malgré quelques absences au semestre dernier à cause de la dengue, grippe tropicale causée par un moustique. Cela n’aurait pas été possible sans vous. Ma famille va mieux que l’an dernier et c’est aussi grâce à votre aide pour moi. Pendant mes vacances, j’ai travaillé à l’Hôtel de Ville de Manille dans un programme d’aide aux enfants indigents. Grâce à l’argent gagné, j’ai pu m’acheter de nouvelles chaussures et mon uniforme pour cette troisième année. Mon sport favori est de grimper dans les falaises. Je joue aussi très bien aux échecs et je représente mon Université dans diverses compétitions officielles entre écoles. “

John Pieter, 20 ans, Bachelier en Sciences Mathématiques

˄ Retour en haut

 

“Je viens de faire la fête avec mes amies et mes frères et soeurs, dont Maria Thérèsa que vous aviez parrainée auparavant.... En effet, j’ai juste terminé mon OJT (On The Job Training) au Eagle Ridge Golf and Country Club où j’ai travaillé comme “caddie” et comme téléphoniste. Les joueurs de golf m’apprécient et me donnent des pourboires qui me permettent de payer mes déplacements jusqu’au Club. J’y rencontre aussi des étrangers et je perfectionne mon anglais. J’ai appris aussi à servir des repas de noces, d’anniversaires, de baptêmes et j’aime décorer les tables. Mes frères et soeurs vont bien et sont tous encore aux études sauf Maria Théresa qui travaille comme Business Manager dans un Resort. Mon frère fait des études de psychologie et mes deux autres soeurs, l’une les Etudes de Gestion d’Entreprise et l’autre les Sciences de l’Administration dans une école polytechnique. Tous sont travailleurs-étudiants. Merci encore pour toute votre aide à notre famille.”

Maria Elizhia, 18 ans, Bachelière universitaire en Tourisme

˄ Retour en haut

 

Bien des choses peuvent vous toucher dans la vie : le décès d’un conjoint ou d’un enfant, la perte de la santé ou de votre travail, un accident grave. Mais pour ceux qui se sentent aussi interpellés par la misère du monde, il y a également les grandes catastrophes naturelles comme le tsunami dans les zones bordées par l’Océan indien, le terrible tremblement de terre d’Haïti, les inondations au Bengladesh ou en Australie. Enfin, il y a la violence des hommes lors des attentats aux USA ou au Moyen-Orient ainsi que les répressions sanglantes actuelles dans le monde arabe.

Et puis, heureusement, il y a des contacts dans la vie qui peuvent aussi vous sensibiliser et créer des relations privilégiées, par exemple ici entre amis ou ailleurs avec des personnes que vous avez appris à connaître.

Lorsque j’ai fait la connaissance de l’A.M.I.E., il y a plus de 25 ans, grâce au témoignage d’un jeune couple de Nivellois, je n’aurais jamais cru que je deviendrais progressivement le parrain de 7 jeunes femmes aux Philippines. Mais j’ai d’abord découvert le travail inlassable de Thérèse-Marie et Jean Flipot en Belgique et les actions sur le terrain des missionnaires ...

Telecharger la suite

Xavier Votron

˄ Retour en haut